Guide voyage japon

Guide voyage Japon

Au pays du soleil levant, tout n'est qu'harmonie entre les traditions et la modernité, la nature et l'ambition humaine. L'archipel aux confins de l'Asie est un étonnement perpétuel. Les palais impériaux médiévaux côtoient les plus grands gratte-ciel sans absorber la végétation. Le Japon marque sa singularité dans sa vision des relations avec les religions et avec les hommes. Pieux et respectueux, les Japonais vous ouvrent les portes d'une culture ancestrale où règne l'espoir d'un monde en paix.

Tous nos voyages au Japon

Fiche pays
Climat

L'archipel nippon est vaste, il existe donc des différences de climats entre les régions. On observe tout de même quatre saisons similaires. De mai à octobre, les typhons menacent le Japon. Si vous optez pour cette période, restez vigilant et suivez les consignes de sécurité. En revanche les autres saisons offrent un climat plus propice à la découverte du pays. Les magnifiques cerisiers fleurissent au printemps, alors que les érables rougissent à l'automne. Durant ces périodes, les températures sont plus clémentes. L'hiver froid et sec est idéal pour arpenter le Mont Fuji et s'adonner aux activités liées à la neige.

Pays

Toujours sous l'autorité d'un empereur, aujourd'hui l'empereur Akihito, le Japon est un pays attaché à ses traditions et à ses religions. Il est intéressant de remarquer que les Japonais pratiquent plusieurs religions (shintoïsme et bouddhisme principalement) au cours de leur vie. Les temples sont très présents dans les villes qui comptent désormais près de 66 % des habitants du pays. Tokyo, la capitale, bat les records avec une population de 13 millions d'individus s'entassant sur seulement 2 188 km2. L'archipel japonais, comptant plus de 3 000 îles, occupe une place de premier ordre sur la scène mondiale grâce à la chimie et à la haute technologie.

L'artisanat

Les amateurs d'objets traditionnels succomberont aux fameux kimono et yakuta, aux meubles et articles de décoration en laque et aux poteries. Les accessoires pourront parfaire les tenues tels que les éventails et les ombrelles peintes, ou encore les pics à cheveux. Les gourmands de lecture n'échapperont pas aux mangas, bandes dessinées nippones. Le Japon est également le pays du thé vert et des appareils électroniques, créant de cette manière un contraste fort entre tradition et modernité.
Au cours de votre séjour, immergez-vous dans les us et coutumes du pays. De nombreuses activités vous emporteront hors du temps. Assistez à une cérémonie du thé, rituel ancestral perpétué de génération en génération et qui se transmet au sein des famille et des écoles, à l'exemple de la calligraphie. Si vous avez une préférence pour le sport ou les spectacles, réservez vos places pour un combat de sumo ou une représentation de nô, théâtre dramatique. Ils sont programmés régulièrement dans les grandes villes.

Informations pratiques
  • Passeport et visa

    Un passeport valide jusqu'à la date de retour doit être présenté par tous les ressortissants français à l'aéroport. Si le voyage au Japon excède les trois mois, ils doivent également être munis d'un visa, délivré par l'ambassade.

  • Formalités douanières

    Au jour où nous rédigeons ces lignes, les autorités procèdent au relevé des empreintes digitales et photographient les nouveaux voyageurs. Afin de rester informé des différentes formalités, consultez le site http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Boucler sa valise

    Prévoyez des vêtements chauds en hiver et plus légers en été. Un parapluie ou un kaway peut être utile dans les zones plus humides comme Tokyo.

  • Santé

    À l'heure actuelle, aucune vaccination n'est requise pour entrer sur le territoire japonais. Néanmoins, il est toujours recommandé de vérifier la mise à jour des vaccins tels que la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l'hépatite A et B. Les autorités nippones sont strictes en cas de médication à base de substance narcotique (morphine, codéine...). Vous devez obligatoirement être munis d'une autorisation. L'eau est potable, il n'est donc pas nécessaire de boire de l'eau minérale en bouteille. Cependant, en cas de doute concernant les aliments frais ou crus, préférez-leur les plats cuits. Depuis l'accident de Fukushima, les produits alimentaires subissent un contrôle pointilleux avant d'être autorisés à la vente. Avant votre départ, vérifiez ces renseignements sur http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Electricité

    Le courant fourni au Japon est de 100 volts. Un adaptateur est nécessaire car, outre un courant différent des normes européennes, les prises sont dotées de deux fiches plates. Vous pourrez vous en procurer aisément dans les hôtels et les grandes surfaces.

  • Devises

    La monnaie au Japon est le yen (JPY). Pensez à changer vos euros avant de partir. À ce jour, 1 € vaut environ 139 JPY. Vous pouvez vous assurer du taux de change sur https://fr.finance.yahoo.com/devises/convertisseur/ .

  • Carte bancaire

    Il est prudent de toujours avoir des espèces sur soi, car petites boutiques et lieux éloignés des métropoles n'acceptent que très rarement les cartes internationales. Des distributeurs sont disponibles aux alentours ou dans les gares, les banques et les complexes touristiques. Il est tout de même possible de régler par carte dans la plupart des hôtels et restaurants des grandes villes.

  • Dollar americain

    Le dollar américain n'est pas utilisé au Japon, mais il peut y être changé au même titre que n'importe quelle monnaie.

Calendrier

Les Japonais ont un calendrier festif chargé. Le Nouvel an est l'occasion d'organiser de nombreux évènements durant la première semaine de janvier alors fériée. La Semaine d'or, du 27 avril au 6 mai, l'est également. Trois fêtes sont célébrées cette même semaine dont la fête des enfants. Les Japonais mettent aussi à l'honneur les jeunes adultes, les personnes âgées, les morts et l'anniversaire de l'empereur. Les équinoxes, la culture, le travail et le sport n'échappent pas à cette tradition, tout comme la mer, élément prépondérant au Japon.

Lexique des expressions courantes

1 : i-chi

2 : ni

3 : san

Bonjour (le matin) : ohayo gozaimasu

Bonjour : konnichiwa

Bonsoir : konbanwa

Comment allez-vous ? : ogenki desuka ?

Bonne nuit : oyasumi nasai

Au revoir : sayonara

Bienvenue : irasshaimase

A bientôt : Mata ne

Oui : hai

Non : iie

Bon appétit : itada kimasu

Merci : arigato

Excusez-moi : sumimasen

Je vous en prie : dozo

Merci pour ce bon repas : gochiso sama

Je suis désolé : gomen nasai

Comprenez-vous ? : wakari masuka ?

Oui, je comprends : hai, wakarimasu

Non, je ne comprends pas : iie, wakari-masen

Combien est-ce ? : ikura-desuka ?

Où sont les toilettes ? : toire-wa dokodesuka ?

Je voudrais aller à Tokyo : ni ikitai desu Tokyo

Notre Conseil

La politesse et l'hygiène font partie des piliers de la culture japonaise. Respecter quelques règles sera très apprécié de vos interlocuteurs. Ainsi, lavez-vous les mains régulièrement, déchaussezvous lorsque vous pénétrez dans un temple ou chez un hôte. Ne brusquez pas les personnes et évitez de hausser le ton en public. De même, n'incitez pas le serveur ou le bagagiste à accepter un pourboire. Le service étant compté dans l'addition, le geste pourrait être mal interprété.

Top 10 des incontournables
  • Quartier Asakusa, Tokyo (Carte : D5)

    Métro Asakusa. Temple : entrée libre. Akasuka est un quartier regroupant temples, commerces et hanamachi (lieu de vie des geishas). Le quartier est réputé pour son temple d'Asakusa Kannon, nommé aussi Senso-ji. Le plus vieux temple de Tokyo est dédié à la déesse de la compassion Kannon. Construit en 645, il dut être rebâti après un séisme et la Seconde Guerre mondiale. La « porte du tonnerre » ouvre sur une allée bordée de petites boutiques menant jusqu'au temple.

  • Quartier Omotesando,Tokyo (Carte : D5)

    A 10 min à pied de la gare d’Harajuku. D'Harajuku à Aoyama, les plus grandes marques se sont installées rue Omotesando, les Champs-Élysées de Tokyo. Leurs vitrines rivalisent par leur caractère architectural insolite. La végétation omniprésente confère à l'avenue une ambiance aérée et zen. En 2006, les Japonais virent l'ouverture du Omotesando Hills, centre commercial de trois étages. Galeries d'art et restaurants y offrent une pause huppée lors d'une séance shopping.

  • Quartier Shibuya, Tokyo (Carte : D5)

    Dédié à la culture, à la mode et au divertissement, Shibuya est un véritable point de rencontre de la jeunesse branchée. Le Shibuya 109 présente les dernières tendances du prêt-à-porter dans la centaine de boutiques qui le compose. Non loin se situe le temple shintoïste Meiji érigé au début du xxe siècle. Parcs, théâtres et ensembles sportifs invitent les passants à se détendre. Le quartier est très fréquenté le week-end, quand les Japonais s'adonnent à leurs passions, le karaoké et les jeux vidéos en salle.

  • Nikko (Carte : D4)

    Au nord de Tokyo. La ville est un véritable concentré de trésors architecturaux. Son patrimoine est classé au patrimoine mondial par l'Unesco. Le « pont sacré », le lac Chuzenji, la cascade Kogen et le parc sont des incontournables de Nikko. Au sein du parc national se dresse le Tosho-gu construit en 1617 en l'honneur du shogun Tokugawa Ieyasu. Le sanctuaire est environné, entres autres, d'une pagode, d'écuries et d'un torii séparant le monde terrestre de celui divin. Des peintures et sculptures ornent le temple.

  • Palais impérial, Kyoto (Carte : C5)

    Métro Marutamachi ou Imadegawa. D'inspiration chinoise, le palais impérial fut occupé quotidiennement jusqu'en 1868, quand Tokyo fut favorisé à Kyoto. Depuis, la famille impériale y vient occasionnellement. Le palais, situé dans le parc de la ville, a été rebâti partiellement, voire entièrement, à maintes reprises en raison d'incendies. En ces lieux étaient regroupés les espaces réservés aux proches de l'empereur et ceux destinés à la vie politique et culturelle du royaume.

  • Temple Todai-ji, Nara (Carte : C6)

    A 40 km à l’est d’Osaka. Temple : gare centrale de Nara. Capitale du Japon de 710 à 784, Nara est un centre bouddhiste important, la ville compte une dizaine de temples. Le Todai-ji, le « grand temple de l'Est », accueille des élèves étudiant toutes formes du bouddhisme. Le monument le plus remarquable de cet ensemble est la salle du Grand Bouddha. Une représentation de 16 m en bronze de Bouddha y est conservée.

  • Mémorial, Hiroshima (Carte : B6)

    Ouvert tlj de 8 h 30 à 18 h, jusqu’à 17 h de décembre à fin février. Entrée payante. Le 6 août 1945 marqua dramatiquement l'histoire de la ville. Victime du premier bombardement atomique provoqué par les Américains, Hiroshima se remis difficilement des pertes matérielles et humaines. Un mémorial de la paix rend hommage aux personnes décédées et commémore cet événement douloureux. Le dôme de Genbaku, dont il ne reste que la structure, est le seul bâtiment non détruit après l'explosion.

  • Mont Fuji, Hakone (Carte : C5)

    A l'ouest de Tokyo. Tel un pèlerinage, les Japonais arpentent au moins une fois dans leur vie le Mont Fuji, point culminant du Japon à 3776 m d'altitude. Du sommet, une vue imprenable sur les lacs et sur Tokyo se dévoile. Mieux vaut s'y rendre en juillet ou en août pour apprécier un panorama dégagé. Les chemins escaladant le mont sont parsemés de sanctuaires bouddhistes et shintoïstes. Après cette promenade, il est agréable de se relaxer dans les sources chaudes d'Hakone à environ 40 kilomètres.

  • Château d'Osaka (Carte : B6)

    Métro Osaka. Ouvert tlj de 9 h à 17 h, et de 9 h à 18 h en juillet et août. Entrée payante. Le château d'Osaka fut conçu au xvie siècle par le seigneur Toyotomi Hideyoshi. L'imposante enceinte encerclée par de larges douves assuraient la défense du château. Le palais fut à l'origine édifié en bois. La répétition des incendies incita à consolider les structures avec de la pierre. Le sommet de la tour offre un point de vue idéal sur Osaka. Transformé en musée, le château expose des objets de la vie du seigneur bâtisseur.

  • Temple Ryoanji, Kyoto (Carte : C5)

    A 15 min à pied du pavillon d’Or, métro Ryoanji-michi. Entrée libre. Célèbre pour son jardin zen, le temple du repos du dragon est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Le kanrei, député du shogun, Hosokawa Katsumoto s'impliqua dans la création de ce monastère bouddhiste en 1450. Principalement constitué de bois, le temple subit un incendie peu de temps après mais il fut édifié une nouvelle fois par le fils du kanrei. Élaboré à partir de minéraux, le jardin zen symbolise l'harmonie avec la nature.

Points d'interêts touristique
  • Quartier Asakusa, Tokyo(D5)
  • Quartier Omotesando,Tokyo (D5)
  • Quartier Shibuya, Tokyo (D5)
  • Nikko (D4)
  • Palais impérial, Kyoto (C5)
  • Temple Todai-ji, Nara (C6)
  • Mémorial, Hiroshima (B6)
  • Mont Fuji, Hakone (C5)
  • Château d'Osaka (B6)
  • Temple Ryoanji, Kyoto (C5)
Pourquoi nous choisir